Lettre ouvert éducation arcueil

Monsieur Christian Métairie,

J’ai pris connaissance des inquiétudes des familles concernant la reprise scolaire. Depuis que l’instruction est obligatoire, c’est la première fois que les enfants rentrent à l’école en ordre dispersé, voire n’y vont pas du tout. Il est de notre responsabilité de mettre en œuvre des interactions linguistiques et sociales nécessaires à l’épanouissement des plus petits, dans ce contexte de crise sanitaire.

Durant le confinement, de nouvelles idées ont émergé. Je vous encourage à travailler sur l’organisation de nouvelles séquences éducatives pour accompagner le plus grand nombre d’enfants. Notre ville dispose de l’opportunité d’organiser des apprentissages par petits groupes en classe, suivies d’une mobilisation par petits groupes hors du cadre scolaire dans nos centres de loisirs et nos diverses structures socio-éducatives.

Nous pouvons mobiliser l’ensemble de la communauté éducative grâce aux solutions numériques qui ont fait leurs preuves pendant le confinement. Réfléchissons par exemple à la dotation de tableaux numériques interactifs dans les classes et les accueils socio-culturels. Outre le fait de permettre de rester en contact et de faire la classe dedans et dehors, ces outils donnent également l’opportunité de lutter contre la dyslexie, la dyscalculie et les troubles de l’attention. Notre ville est celle de « Orange Village », ce sont autant de moyens et autant d’ingénieurs qui ne demandent qu’à être sollicités. Jointe à cette ambition, un accompagnement en moyens et en formation doit être mis à disposition, avec la mobilisation de volontaires pour accompagner les familles dès la période estivale, en prévision de la prochaine rentrée scolaire.

Il ne faut pas perdre de vue l’impact de la poursuite d’un confinement qui ne dit pas son nom. Ce n’est pas une bonne idée de laisser les enfants sans vraies solutions éducatives jusqu’au mois de septembre. Il n’est pas responsable de laisser les parents se débrouiller seuls, en se contentant de ce que demande l’État. Dans notre ville, ce sont 2000 enfants qui ont des besoins parce que leur cerveau est dans la phase la plus sensible de leur développement.

Je vous propose d’aller plus loin ensemble concernant les accueils de loisirs. Sachez que je suis à votre disposition pour travailler de manière concrète sur l’ouverture des accueils de loisirs cet été. Sur quels critères se feront les accueils ? Quels en seront les contenus ? Quels suivis sociaux et psychologiques chez les enfants repérés dans le besoin ? La ville doit anticiper car elle a un rôle à jouer pour soigner et prévenir des situations qui risquent de s’aggraver à la rentrée de septembre prochain.

Sachez Monsieur que je serai aussi à vos côtés si vous décidez de solliciter les autorités administratives pour demander l’ouverture de nos parcs. Il y a une véritable ségrégation entre celles et ceux qui peuvent prendre une voiture pour se mettre au vert et les autres. Les personnes fragiles et âgées sont, de fait, encore en « confinement ». Ouvrir les parcs, leur réserver les accès, leur offrir par exemple des séances de réveil musculaire et des temps de socialisation. Il ne faut pas les oublier car les conséquences médicales peuvent s’avérer terribles si nous tardons à agir.

Parents, enseignants, personnels et agents d’accompagnement… Nous craignons tous que le virus continue de circuler. Il faut néanmoins avoir une éthique de responsabilité autant qu’une éthique de conviction, conjuguer prudence et intelligence collective. Refusons ensemble d’être pris en étau entre appréhension et espoir. Les enseignants et les familles ne peuvent pas être laissées seules en première ligne, sans apport volontariste de la collectivité. Je sais les agents municipaux volontaires dans l’accompagnement des familles, dans le respect d’un cadre sanitaire strict garantissant la sécurité de tous.

Donnons ensemble un sens aux épreuves que vit notre société. Relevons le défi qui s’impose à nous, au service du bien commun.

Bien cordialement,
Benoit Joseph

Catégorie : carnets